L' Atelier de Biarritz

Une vie de bijoux, de fleurs… de décoration!

#Peintre d’émotions, Nicolas FROPO

3 Commentaires

Nicolas FROPO de HABART…  Artiste Peintre      Dit #NicolasFROPO
« Lumières de solitude »

nicolas Fropo de Habart

Un #peintre  dont l’ œuvre me fait frissonner…Pourquoi ?

atoportraitSon écriture à lui c’est la #peinture! Il nous y dévoile un peu de son histoire. Une histoire dure, ou la souffrance est présente, visible, palpable…Nicolas FROPO fut un grand brulé!

La mort fut proche. Il peint des corps fragilisés, évanescents, des corps (son corps à lui)  qui souffrent et pourtant la vibration des couleurs que la vie va s’imposer…

Il est vivant, même si son corps, sa peau en portent des traces !

bruléDosSa peinture  je la perçois comme la lecture d’un livre ouvert sur un passé douloureux ou se lisent la vie et mort  ou s’affiche tour à tour ou ensemble, noirceur et lumière… Serait ce une lumière de renaissance? De vie ! Je la ressens comme ça.

Je vous propose de regarder cette vidéo magnifique ou il laisse transparaître ses émotions les plus intimes !

Ecume des Vagues

Dans la nature, dans son #atelier, il jette sur la feuille de papier, sur sa #toile, des couleurs à la fois pures et complexes. Des teintes douces, tendres et violentes… Tout peintre est sensible, certains plus que d’autres !

486338_539889232706508_1915519838_n

EcumesNoirceur d’un ciel d’orage, rouge sang, blanc aveuglant… C’est l’expression d’une explosion de frissons d’une âme profondément meurtrie!

Les blancs pales à peine bleutés, et pourtant si intenses, des nuages sombres, côtoient la profondeur des ténèbres…La vie est là, encore malgré tout!

Brun flamboyantMême ses bruns les plus intenses, les noirs les plus obscures semblent s’illuminer !

La lumière envahit la toile…tel un feu ravageant les ténèbres! Quelle est cette lumière?…Divine ?

Autre regard sur le monde

N FROPO gamin de paris« Un gamin de Paris »

Mais que regarde t-il au sommet du faitage?Est il  ange? Ou bien un petit d’ homme qui regarde … sa vie passée… ou future?

Pour parfaire ce court portrait de Nicolas Fropo de Habart,  je vous propose un texte de lui que je trouve simplement magnifique et remplie d’espoir! La vie est là!

QUELQUES NOTES ÉPARSES QUI CEPENDANT…

Au loin, une silhouette s’en va dans l’éclat du matin…

Etait-ce hier, sera-ce demain?

L’horizon, comme embué, malgré la lumière naissante, semble incertain.

Pourquoi se quitter est-il si difficile ?

Sur mes lèvres, les mots se bousculent, presqu’ insignifiants, pour masquer  l’émotion qui tout soudain, pourrait me submerger au delà de ce que je puis laisser transparaître, sans être totalement anéanti.

Se souvenir de la chaleur d’une main, d’un regard qui s’éloigne, d’un visage qui s’efface pour un temps…

Écarter de moi l’image de l’enfant d’autrefois, l’enfant perdu qui tremble encore lorsque s’annonce le départ, l’écarter avec douceur, cet enfant qui demeure au fond de moi.

Ne garder que cette joie d’avoir partagé ensemble l’écoute d’un morceau de musique, la découverte d’un paysage beau comme une esquisse réalisée au crayon.

Se dire au revoir simplement, avec la promesse silencieuse de se retrouver…

Croire encore à l’aventure, au lendemain. »

Écrit le 9 juin 2012 à 00:03

————————————————————

Si vous souhaitez admirer d’autres de ses œuvres, le suivre désormais dans son parcours abonnez vous à sa page Facebook

Vous pouvez laissez un commentaire en haut de la page ou me joindre à : latelierdebiarritz@gmail.com

A bientôt


Publicités

Auteur : Latelier de Biarritz

Curieuse dans de nombreux domaines, un peu touche à tout j'ai été artisan fleuriste durant plus de 30ans, puis animatrice pour les petits et grands. Reconverti dans l'économie sociale et solidaire, je propose aujourd'hui des services conciergerie de proximité depuis début 2016.

3 réflexions sur “#Peintre d’émotions, Nicolas FROPO

  1. Magnifiques paysages, Turner, mais aussi de Staël…

  2. L’esprit et la lumière de Turner…2 peintres tourmentés!