L' Atelier de Biarritz

Une vie de bijoux, de fleurs… de décoration!

Aujourd’hui peut être…ou alors demain!

Qui n’a jamais dit ça? Qui n’a jamais pensé cela?

Plus jeune, j’avoue avoir eu tendance à repousser au lendemain…ce que je pouvais faire le jour même, cela s’appelle de la procrastination! Jeune fille cela se limitait à ranger ma chambre, faire mes exercices de mathématique, descendre la poubelle ou même aller prendre mon bain !

Exuses pour procrastiner

Devenue adulte, d’autres tâches souvent ingrates mais indispensables semblent encore me pousser à procrastiner, à paresser aussi parfois, à me trouver des excuses pour faire d’autres choses… que l’essentiel, surtout lorsque cela ne me procure pas de satisfaction immédiate. Qui aime remplir sa déclaration d’impôts, de TVA, rédiger un chèque, passer un coup de fil important…aller faire les courses… Mais ma grand mère qui était une femme sage, me recommandait de faire toujours en premier ce qui m’ennuyait le plus! J’essaie en pensant à elle de m’y tenir!

procrastination

Difficile parfois de se mettre au travail et pourtant tout nous pousse à avancer…vite! Alors on tente de passer à autre chose sachant qu’il faudra y revenir…plus tard!

La procrastination, c’est le fait de toujours repousser… au lendemain les choses importantes, de trouver mieux à faire que de préparer le dossier urgent ou terminer les activités pour lesquelles on s’était engagé d’être efficace, de résoudre un problème, de finir un travail….mais on a une voir des bonnes excuses…Toujours!!!

LA-PARESSE-LES-SEPT-CAPITAUX

Pourtant quel plaisir une fois que la tâche ingrate se termine, de passer à autre chose de plus valorisant! Quelle satisfaction du devoir accomplie lorsqu’on affronte avec détermination ce qui nous ennuie…lorsque l’on dépasse sa paresse, voir sa peur ! Notre esprit aussitôt semble plus léger, comme libéré. Avez vous remarqué comme cette chose qui nous semblait insurmontable à exécuter nous apparaît à présent si facile maintenant qu’elle est faite! Moi je m’accorde ensuite un cadeau : un bon café, une religieuse au chocolat, voire même selon l’ampleur de la tâche terminée…un livre ou une paire de chaussures !

Tristan Bernard

 Paresse, peur, mauvaises excuses… bref on procrastine tous, un jour ou l’autre, plus ou moins souvent. Mais procrastiner, c’est une habitude qui peut couter cher parfois, cela peut devenir un véritable handicap dans la vie professionnelle (stress, pénalités, perte de revenus) et… personnelle; car celui qui a tendance à renvoyer à plus tard ce qui l’ennui, le gène, lui fait peur plutôt que de s’en débarrasser tout de suite, en premier…agit dans tous les domaines de la même façon.

Pour les plus atteints, un site bienveillant pour nous aider à affronter, à avancer…à en guérir!

 Et pour sourire …Un cadeau,

Chantons,murmurons ensemble un célèbre refrain bien connu à Marseille ou il semblerait que la tendance à la procrastination traverse les ages! Sans doute pour déguster davantage de Pastis…et plus souvent !

« Aujourd’hui Peut-être, ou alors demain! »

Écoutez, deux interprètes d’une même famille. Les #Sardou :le père  et le  fils!   Deux générations, même si les plus jeunes les découvriront sans doute!

Pour ceux qui souhaiteront s’en souvenir…en voici aussi les paroles!
« Devant ma maison y’a un pin terrible
Dont la grosse branche pourrait bien tomber
Pour mon pauvre toit quelle belle cible…
Cette branche-là je vais la couper!
Aujourd’hui peut-être ou alors demain
Ce sacré soleil me donne la flemme
Je la couperai Té après-demain
Et si je peux pas la couper moi-même
Je demanderai à l’ami Tonin
Qui la coupera aussi bien lui-même
Ce n’est pas qu’on soit feignant par ici
Mais il fait si chaud dans notre Midi!
J’ai de beaux lapins, des lapins superbes
Mais ils ont toujours envie de manger
Il faut tout le temps leur couper de l’herbe
Et je devrais bien leur en ramasser…
Aujourd’hui peut-être ou alors demain
Ces sacrés lapins me donnent la flemme
Je la couperai Té après-demain
Et si je peux pas la couper moi-même…
Hé bé le lâcherai tous mes beaux lapins
Qui la couperont aussi bien eux-mêmes
Ce n’est pas qu’on soit feignant par ici
Mais la terre est basse dans notre Midi
Le soir de mes noces avec Thérèse,
Quand on s’est trouvés tout déshabillés,
En sentant frémir son beau corps de braise,
Je me suis pensé : je vais l’embrasser!
Aujourd’hui peut-être ou alors demain
Moi les émotions  » boudiou  » ça me rend tout blême
Je l’embrasserai Té après-demain
Et si je peux pas l’embrasser moi-même…
Mais soudain ça m’a pris au petit matin!
On est déchaîné chez nous quand on aime!
Et deux mois après … j’avais trois petits
Nous sommes les rois dans notre Midi! »
Bon été …à Marseille et à #Biarritz…

amour de chatOUF…maintenant je peux me rendormir!

Publicités

Auteur : Latelier de Biarritz

Curieuse dans de nombreux domaines, un peu touche à tout j'ai été artisan fleuriste durant plus de 30ans, puis animatrice pour les petits et grands. Reconverti dans l'économie sociale et solidaire, je propose aujourd'hui des services conciergerie de proximité depuis début 2016.

Les commentaires sont fermés.