L'Atelier de Biarritz

Véronique, Créatrice d'émotions florales. Fleuriste freelance pour "LES FLEURS BUISSONNIERES"


Poster un commentaire

Des fleurs sur la tête !

Autrefois une « dame » ne sortait pas « en #cheveux » c’est à dire tête nue! Peu importe ou presque ce qu’elle portait mais elle ne mettait pas le nez hors de chez elle, les cheveux au vent!

Bien sur les mœurs ont évolués, la mode à changer aussi! Fini les grands chapeaux parés de plumes, d’oiseaux, de nœuds plus ou moins imposants et de #fleurs (faîtes mains) assortis à la toilette des élégantes! La pratique de la voiture avec un toit abaissé, le métro, les transports en commun… ont fini d’enterrer cette mode! Mais voilà les femmes retrouvent l’envie de se chapeauter. Bibi, béret, casquette, feutre, chapeaux de paille et même bandana aux couleurs chatoyantes…Toutes les saisons possèdent un type de chapeaux près à couvrir la tête des élégantes. Elles retrouvent plaisir à s’acheter de quoi parer leur #chevelure, non pour la cacher désormais mais pour se trouver un look, d’un soir, d’un jour, d’une heure ou d’une vie! Car être coiffée, chapeautée, accessoirisée à leur gout, en s’amusant aussi fait désormais parti de leur façon de s’exprimer!

Des chapeaux dans L'atelier d'une modiste,
L’atelier d’une modiste, un temple très privé de la mode féminine.

Certains trouverons l’idée saugrenue,que d’acheter un #accessoire pour ses cheveux, indispensable pour d’autres, et incontournables pour les #femmes qui affichent une personnalité forte, qui souhaitent montrer leur différence ou simplement discipliner une chevelure abondante, bouclée ou raide, chacune ses contraintes!

Évidement cela dépend aussi des circonstances! Plus facile lors d’un grand #évènement, le #mariage de sa fille, de sa sœur, de sa meilleure amie, d’une sortie « officielle » d’afficher un panache volumineux! Mais une fois qu’elle y ont gouté, le pas est fait!

Alternative aussi les #headband et serre tête, #barrettes et autres épingles à glisser discrètement entre 2 mèches! Et le tout est joué! Et là le choix est innombrable de possibilités pour toutes selon son style. Pour s’amuser, pour ordonner quelques mèches rebelles, pour se faire remarquer, se donner un style, pour mettre en relief une couleur de sa toilette…

Les petits filles ont toujours aimé se garnir les cheveux avec des fleurs, fraîches en promenade, fausses cerises rouges en plastique autour de leur nattes,#serre-tête avec un joli nœud en fonction de leur robe et aussi d’une barrette en fleurs séchées enserrant leur queue de cheval. Lorsqu’elles grandissent le bandana et le headband montent alors au créneau de leurs accessoires favoris. Si par chance la petite fille, le jeune femme ou même la femme se transforme en demoiselle d’honneur, la couronne de fleurs ou autre motif floral se fait alors presque indispensable qu’il soit réalisé en fleurs fraîches ou en fleurs éternelles ou séchées.

Le choix est large encore! Fines, sur une liane de lierre de, agrémentée quelques petites roses, de perles, de ruban le tout se poursuivant autour de leur tête, à moins que la couronne de type « folklorique » très charnue, voir très colorée, agrémentée de rubans joyeux ne soit de circonstance, selon le dress-code du #mariage!

couronne pour cheveux en fleurs tergal pour enfant

La mariée elle aussi, surtout si la thématique du mariage est dans un esprit plutôt « Bohème » ou Nature se choisit alors des accessoires fleuris pour sa tête aussi, pour parfaire sa coiffure, elle a l’embarras du choix selon sa coiffure: #Couronne, diadème, épingles perlées, #peignes ornées de fleurs fraîches ou séchées. Pour ma part j’aime lui faire ses accessoires dans une unité de couleurs…Assortis à son bouquet de mariée, utiliser les mêmes fleurs, le même ruban que celui de sa robe…

Serre tête et barrette en bambou et perles sur ruban. sur commande
Serre tête et barrette en bambou et perles

NON, les #accessoires_de_cheveux n’ont pas finis d’embellir les femmes! Chacune dans son style, selon ses envies, son mode de vie, les occasions de s’amuser, de jouer un rôle ou pour affirmer une personnalité déjà visible.

Future demoiselle d’honneur, je peux aussi vous organiser un atelie floral, créatif et privé, autour de la création de votre accessoire de coiffure ou autre, selon le thème que vous aurez choisit. Afin que vous puissiez porter votre élément de coiffure, il est préférable que l’atelier EVJF est lieu au plus tard 3 jours avant le mariage (sauf fleurs séchées)! La participation de la mariée est gratuite…c’est mon cadeau!

Atelier EVJF (Enterrement de vie de jeune fille ) Préparation d'un bracelet floral
Atelier EVJF préparation d’un bracelet floral

Pour cette raison, je crée aussi sur demande, sur commande (prévoir une semaine avant la livraison) tout ce qui peux se poser, se glisser, s’attacher dans vos cheveux! N’hésitez pas à m’écrire un petit mot, à me poser des questions, à me demander un devis aussi…Je serais vraiment heureuse de pouvoir créer LA pièce qui vous fait rêver…uniquement pour vous!

A bientôt

Véronique


Poster un commentaire

Curieuses orchidées!

L’orchidée, je devrais dire les orchidées fascinent! Leur famille :
Orchidaceae contient des milliers de variétés colorés, de tailles et de formes extrêmement différentes presque partout sur la planète.Environ 300 vivent en Europe. Certaines préfèrent les airs, d’autres les sols pour vivre et se reproduire. Elles s’accoutument de presque tous les biotopes, des forêts tropicales humides et chaudes aux terres fraîches de nos sous bois, des terres arides au froid des prairies de montagnes, des sols calcaires aux sols argileux,même en tourbière, chacune y trouve se dont elle a besoin!

Nous en connaissons et achetons régulièrement chez les fleuristes ou même en jardineries, des plus célèbres, comme les #Phalaenopsis, les Dundrobium, les Cymbidium, ou moins connues comme les Vanda ou les Cattleya encore discrètes dans nos maisons. D’autres nous sont totalement étrangères même si parfois elles poussent tout près de nous! Aujourd’hui, je me suis intéressée à 2 de ces inconnues qui poussent pourtant presque sous nos pieds!

La Néottie  surnommée aussi « mangeuse d’arbre » pour son rapport si intime avec leurs racines ! En symbiose totale avec eux et les champignons qui lui procurent les nutriments essentiels à sa vie! Bel exemple de partenariat végétal!

Car contrairement à ses cousines épiphytes (vie sur), qui pour la plupart, grandissent accrochées souvent haut, sur les branches d’arbres, profitant de la photosynthèse et de la chlorophylle pour croître à l’abri du soleil sous des feuillages épais, la Néottie pousse, elle, dans le sol, sans lumière! Elle possède des organes lui permettant de passer la mauvaise saison enfouie dans le sol. La Néottie est donc inapparente au cours de quelques mois de son cycle annuel (c’est un géophyte à rhizomes, dépourvu de chlorophylle). On la dit aussi saprophyte, elle se nourrit en effet des matières organiques situées dans sol :champignons, humus, feuilles décomposées… Elle rentre dans la catégorie des espèces de la classe des herbacées vivaces.

La Néottie désignée « Nid d’oiseau« , tant ses racines s’entremêlent, dans un mouvement complexe tel un nid autour des racines des arbres est présente dans nos forêts du Pays Basque, parfois même dans les prairies de montagnes. Son biotope préféré: nos sous- bois, en particulier des #forêts de hêtres. Un passionné de nature et de montagne , j’ai nommé le bien connu « Marmotte » (compagnon et guide de randonnée dans le 64) en a capturé un duo fringant!

Le Sabot de vénus ou encore Paphiopedilum bien reconnue dans ses versions cultivées en serres, aux couleurs chatoyantes et inhabituelles! Vertes, jaune citron, violet, chocolat… Néanmoins il pousse aussi à l’état sauvage en moins coloré parfois mais tout aussi spectaculaire tant il prolifère lorsqu’il trouve un terrain favorable

Moins commercialisées que le Phalaenopsis, la Vanda ou le Dundrobium, le Cymbidium est une orchidée qui tiens bien, longtemps et refleuri presque toujours d’une année à l’autre!

En préparation un #atelier autour du rempotage et de la multiplication et de l’entretien de NOS orchidées! Vous souhaiteriez y participer…Laissez moi un mot, vos coordonnées afin d’en être avisé à temps!

Leurs cousines de nos forêts sont plus pales, plus petites et fines, moins imposantes mais, tout aussi surprenantes!

Quelle chance de pouvoir en découvrir au détour d’une clairière ou en sous bois…Ouvrez l’œil, regardez les de près et admirez les stratagèmes dont elles font preuve pour attirer les insectes, par leur formes, leurs dessins ! Mais si vous avez la surprise d’en observer dans la forêt…ne les arrachez pas, déterrez en, un plan soigneusement sans détruire leurs rhizomes !

Regroupement de Sabot de vénus en sous bois

En parcourant dans nos prairies, nos sous bois(de hêtre le plus souvent) et lorsque vous randonnez en basse montagne vous aurez peut être le plaisir d’en découvrir d’autres encore. Toutes « construites » sur le même modèle et pourtant si différentes!

Petit point de botanique. Observons un fleuron de phalaenopsis

Toutes les orchidées, sauvages ou cultivées se composent d’un label (destiné à être une « plateforme aux insectes qui leur rendent visite!), une colonne (petite boursouflure d’oà provient le parfum …réceptacle des organes reproducteur) 2 pétales plus ou moins longs, identiques ou différents et de 3 sépales qui jouent souvent les illusionnistes pour attirer les insectes, se parant le plus souvent de mille et une couleurs, dessins ou formes absolument fabuleuses mais toutes respectent le même schéma ! Ouvrez les yeux!

La nature m’émerveille autant aujourd’hui que lorsque j’étais une petite fille. Chaque jour l’odeur d’une herbe, d’un rameau sauvage, une couleur intense ou délicate de fleurs me procure de délicieuses sensations….J’espère qu’il en est de même pour vous, si mon article vous à intéressé, comme moi ouvrez grand les yeux, profitez de ce monde fascinant que nous connaissons peu, parfois nous passons tout près de petites merveilles! N’hésitez pas à me racontez vos coups de cœur ou me posez des questions, à commentez !

A bientôt

Véronique


Poster un commentaire

En attendant la Boutique !

Ne possédant pas de boutique en ligne ( VAD en projet) vous pouvez néanmoins me passer une commande via mon mail règlement par chèque ( paiement PAYPAL fin avril 2019 ) latelierdebiarritz@gmail.com pour les bijoux, accessoires de cheveux en fleurs séchées et fleurs éternelles et permanentes (couronne, collier, bracelet, bague, broche, boutonnière….que je vous expédierai après quelques échanges (dessin/photo) pour m’assurer que mon article vous convient. La commande définitive ne sera validée et envoyée qu’après le paiement intégrale de celle ci.

Couronne, barrette et peigne en fleurs séchées
Couronne, barrette et peigne en fleurs séchées

Quelques précisions qui me semblent utiles.

Mes bijoux et accessoires de mariage, signés « Angèle-Créations » sont fabriqués à la main en fleurs séchées ou permanentes et bien sur en fleurs naturelles. Chaque pièce est réalisée sur commande et en particulier pour les mariées, toujours en pièce unique !
Je n’ai donc aucun produit préfabriqué en stock et apporte un soin tout particulier pour vous confectionner un accessoire soigné et toujours personnalisé. Chaque commande est réalisée selon vos propres mesures !
Il est donc préférable de vérifier les vôtres avant de me passer votre commande. Penser à vérifier la longueur souhaitée de votre accessoire.

Mieux vaut vérifier avant de commander! Pour prendre vos mesures, vous disposez de 2 solutions:

1)Prenez un mètre et placez le autour de votre cou, en le positionnant juste au-dessus de vos clavicules. Il ne vous reste plus qu’à lire la mesure.

2)Entourer votre cou en le positionnant juste au-dessus de vos clavicule et, mesurez-la chaine (ou le ruban) à l’aide d’un mètre.
Pour info: Un tour de cou « moyen » mesure généralement entre 37 et 39 cm.

Collier près du cou en fil de laiton et perles fantaisies
Collier près du cou en fil de laiton et perles fantaisies

Pour votre poignet faites en de même mais de façon ajustée, en le serrant très légèrement sur la peau. Il ne vous reste plus qu’à lire la mesure.
Un tour de poignet « moyen » mesure généralement entre 15 et 16 cm.

Livraison
Les commandes
sont expédiées sous 10 jours à partir de la date de réception de votre règlement totale.
Il faut à cela ajouter les délais d’acheminement par La Poste. Ceux-ci sont généralement de 24 à 72h en France métropolitaine et Corse et compter quelques jours de plus selon la destination ou la période de l’année pour connaître vos délais de livraison.
Pour les commandes urgentes, ce délai peut être réduit. Merci de me l’indiquer lors de votre commande (champ commentaire).

Frais de port
Entre 6 et 9€ selon l’accessoire


A compter de la date de réception de votre colis, (signature faisant foi) vous avez 7 jours pour changer d’avis et demander un échange (délais de nouvelle confection et de livraison identiques que pour la premier envoi)ou je vous ferais un avoir sur une commande future ou pour participer à un atelier, mais je ne rembourse pas un article personnalisé, fait sur commande, car il est unique, il devra être modifié, retravaillé, parfois entièrement démonté pour une autre commande!

Broche en métal crée par Calder, un artiste qui m’a souvent inspiré!

Si vous avez des questions ou souhaitez des informations supplémentaires, je serais ravie de répondre à votre message à: contact@latelierdebiarritz.com


Poster un commentaire

Un symbole joyeux !

La jonquille du bouton à la floraison

Un choix judicieux…Émotion garantie.

La #jonquille #jaune à été choisit pour fêter nos grand- mères dans les années 80!

Sa trompette en une nuit, perce la fine membrane qui la maintenait au sec. Quelle plaisir de voir surgir ces taches de différents jaunes émergeant des feuilles vertes, à peine plus haut que les bulbes à enfoui pour profiter du froid et laisser reposer la plante. Presque toutes ensemble, leur couleurs joyeuses explosent comme autant de petit soleil dans les #jardins, à l’orée des bois, sur le flan des montagnes, on en croise souvent en randonnant dans la fraîcheur ensoleillé de fin d’hiver ! Quelle privilège de respirer leurs délicieux parfums, un peu suave, sucrée et frais à la fois. Blanche ou jaune, leurs effluves diffèrent. Celui du narcisse blanc, à coupe plate, parfois entête; quelques uns parsemés dans une brassée trompettes dorées suffisent à embaumer une pièce!

Différentes et pourtant de la même famille, celle des Amaryllidaceae, l’une pousse entre les cailloux à flan de montagne presque sans feuillage, l’autre jaillit d’une touffe garnie de feuilles nombreuses dans les forêts, au bords des chemins, au milieu des prairies et sur les platebande de nos jardins !

Autrefois (plus de 25ans!) la jonquille, le #daffodil en anglais (j’adore le son de ce mot qui claque et chante à la fois!) était considérée comme une « fleurette » des champs, son prix restait minime (tout comme le mimosa). Lorsqu’elle n’était pas cueilli mais bien, achetée pour faire un cadeau, la jonquille, ou plus précisément le narcisse à longue trompette restait encore à la portée de toutes les bourses. Mais voilà l’industrie horticole et ses ingénieurs agronomes nous ont crées des variétés, certes « extra » ordinaires, toujours plus grosses, fortement colorées, doubles, triples, géantes..comparées à leurs cousines des champs, tant l’importance de leur corolle est grosse… Mais hélas leur durée de vie n’a pas doublé !

Différentes couleurs et formes de jonquilles.

TRUCS: Peu d’eau dans leur vase, les tiges charnues sont gorgées d’eau et d’un liquide sirupeux . Afin de bien conserver vos narcisses/jonquilles, n’oubliez pas de changer l’eau tous les jours! Sans omettre de leur faire prendre le frais la nuit afin de prolonger leur durée de vie! Fleurs d’hiver elles n’apprécient pas autant que vous le confort du chauffage!

Fêtons nos grand mères…

Qu’elles soient appelées amatxi, mamie, grand -mère, « bibise » (le nom que je donnais petite fille à ma grand mère), granny, mamita, voir encore mémé, qu’elle soit mamie gâteaux ou mamie tricot, mamie cinéma, mamie sportive, jardinière, voyageuse ou juste une tendre et complice mamie..les grands-mères d’aujourd’hui sont actives, branchées et certaines même très connectées mais leur tendresse et les émotions qu’elles savent nous offrir n’ont pas changées..
Finies les grand-mères postées des heures durant devant les fourneaux !
Désormais elles affichent et revendiquent leur place à part entière dans la société et elles se mettent aussi sur le devant de la scène. Font du théâtre, du jogging, du Pilate, du yoga, de la randonnée…
Gardienne de nos lignées, ce sont elles qui reste quand même le repère familial, le solide tronc d’un arbre à la généalogie de plus en plus complexe dans les familles recomposées.
Le cadeau floral à leur faire se doit d’être à leur image : dynamique, moderne mais également tendre et généreuse comme le sont également nos chères grand-mères. Mais les fleurs toujours aussi présentes…Elles sont et resterons le reflet, les messagères de nos sentiments, de nos émotions tendres!

De la triple trompette aux couleur du soleil de nos jonquilles européennes, aux pétales immaculés quasi inexistants de la jonquille du Pérou…La nature n’a pas fini de nous ravir!

Nous pourrons donc les fêter le dimanche 3 mars ! Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix!

Narcisse Jonquille (Wikipedia)

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, à partager, à m’écrire latelierdebiarritz@gmail.com pour me raconter une histoire autour de cette fleur qui ne laisse personne indifférent!

Bannière roses et sécateur


Poster un commentaire

Offre découverte

Vous souhaitez profitez de mon offre découverte, je vous propose d’imprimer ce bon découverte et de me contacter. Une question trotte dans votre tête…faîtes m’en part!

Les premiers ateliers débuterons à Biarritz, début avril 2019. Si vous souhaitez en être informé, merci de m’envoyez un petit mot en me communiquant vos coordonnées téléphoniques.

A très vite

Véronique

Kokédama


Fouillis créatif!

Chacun sa façon de concevoir, de définir, de voir, de vivre, ce que l’on nomme: le « fouillis »!

Les jardiniers connaissent bien ce terme de « fouillis » presque assimilé à de la friche, lorsqu’on parle de «  Jardin à l’anglaise « qui semblent être laissés constamment dans un apparent désordre,en réalité c’est son ordre, chacune des plantes y trouve son petit coin , à son rythme, selon son envie ou pas de grimper plus haut, de ramper, de conquérir ou pas un nouvel espace!

Jardin fouillis angalis
Jardin Anglais

Effectivement à l’opposé totale d’un jardin dit : »à la Française. »

Jardin bien rangé, bien taillé dit  A la française
Tout est en ligne, rien de dépasse!

Les grands créatifs, les artistes, les écrivains… n’ont pas pour habitude de passer du temps à ranger, au contraire! Un écrivain à qui on penserait rendre service en rangeant son bureau deviendrait sans doute hystérique. Ses feuilles, ses morceaux de papiers, ses petites notes déposées sur sa table de travail, sont posés dans un tas précis qui ne peut être modifié sans remettre en cause le fil des idées de l’auteur. C’est son ordre à lui!

Le fouillis, le désordre, le bazar, pour certain cela parait insurmontable à vivre! Pour d’autres pas de créativité sans un certain désordre…Mais bien organisé! Chaque chose est retrouvée (plus ou moins ) rapidement c’est vrai! Chaque livre, chaque vêtement « classé » dans un ordre qui nous est propre…Et pour la majorité des personnes frappées par cette « désorganisation » perpétuelle , il n’en peut être autrement…c’est notre rangement à nous !

Un désordre n’est parfois qu’apparent.. l’artiste qui à peint ce triptyque à soigneusement déterminé l’emplacement de chaque petit monstre.

Je crois bien être de celles qui passent leur vie à « ranger » sans doute une répercussion de mon éducation, j’ai lutté longtemps avant de trouver un juste équilibre! Mais avec des idées peins la tête, tout peut servir et doit rester plus ou moins à portée de vue. Il y encore de la place dans mon désordre ambiant…. La maison reste vivante, les meubles, les objets, les plantes bougent selon les saisons, la lumière, selon mes envies ou besoins de mouvement. Les objets n’ont pas une place déterminés…à vie, ils peuvent voyager d’une pièce à l’autre, disparaître quelques mois, des années et réapparaître…quel bonheur!

Rien de plus triste pour moi que de voir des lieux « de vie » impeccablement rangés, sans aucun désordre, comme figés, des appartements ressemblants à des plaquette d’agences immobilières, des maisons « musées » sans fantaisie aucune ou chaque chose à UNE place bien déterminée sans pouvoir l’en déplacer (si, si j’en connais) C’est de l’ ORDRE…afin de respecter LA photo, l’idée que l’on se fait (que l’on DOIT se faire) d’une maison moderne!

Pour ma part je suis persuadée que le désordre permet d’être, pour certains plus créatif…sortes de chaos d’où émergent des idées! Mais je ne peux qu’admettre que moi, comme vous sans doute qui me lisait, conservons trop de choses inutiles (quoique que:-):-) ça peut toujours servir!!!)

Parfois, il n’ai pas simple, voir imprudent, d’occuper tout l’espace sans mettre en péril la vie en communauté! Si chacun s’étale, embarrasse le lieu de vie, il deviendra vite impossible de bouger, de vivre normalement.

Certaines personnes sont mal à l’aise de se retrouver ainsi entouré de « bazar »! Mais, j’ai connu aussi des personnes (2 hommes, d’age et de conditions sociales très différentes qui ne pouvaient simplement pas ranger, ni trier, ni jeter! Paniqué à l’idée de se séparer d’un bocal ou d’une vieille à chaussures vide, de plusieurs transistors qui ne fonctionnaient plus, au fond du garage, enfoui sous des tonnes de trucs cassés et même dans leur conditionnement d’origine! Et qui, rien qu’ à l’idée de donner de vieux bouquins tout fripés, jaunis, sales, partiellement grignotés par de charmantes souris,ou envisager donner ou jeter un vêtement inutilisable pour eux (troués, tachés, ou assurément devenus bien trop petits…) rendaient ronchons voir très désagréables lorsque j’évoquais du bout des lèvres, la direction de la poubelle!

Chacun son T O C!

Kokedama , plante entourée de mousse sur un cosse de bois comme support
Kokedama, simplement beau !

Moi ce sont les »récoltes » en provenance de la nature destinées à faire des collages, des structures, des contenants différents en entier ou en morceaux que je « collectionne et finissent à faire « un peu de fouillis : branches tordues, pommes de pins de différentes formes ou tailles, les écorces de bouleau, pin et platane, les papiers récupérés avec des impressions ou des matières intéressantes, ceux de soie que j’achetais dans toutes les teintes possibles pour les assortir à mes fleurs, mes compositions, mes décorations de toutes sortes! Sans parler des cosses de légumineuses de modèles contrastées, incurvées ou plates, géantes ou naines…ou les cailloux et galets de toutes tailles!

Voilà vous connaissez , désormais une de mes « failles » qui enrichie en permanence mon lieu de travail mais aussi ma maison!

Ma grand mère me disait que son grand père était déjà un grand « récolteurs » de collections inutiles! Il avait pris comme habitude de ranger soigneusement ses boites, les plus petites dans les moyennes et ensuite ces dernières dans de plus importantes et,il écrivait soigneusement dessus la plus grosse: « Petites boîtes ne pouvant servie …à rien!

Belle journée à vous qui avait mis, pour un temps, de coté votre activité (peut être de rangement) pour me lire! A bientôt





Poster un commentaire

Forêt près de Biarritz

Dans la forêt de Chiberta aussi les pins sont superbes!

Ce temps printanier propice à la promenade au milieu de la #nature...pour y glaner des #végétaux, écorces, herbes folles et autres merveilles, m’a incité à reprendre mes pinceaux !

Un ami photographe, Fabrice Brechou  publie régulièrement de superbes photographies des #Landes et du #Pays Basque sur son site .

Aujourd’hui je lui emprunte, avec son autorisation l’une d’entre elles pour en faire un tableau!.

une photo de la Forêt des Landes

Il s’agit d’une vue de la très belle forêt landaise,  un jour où le soleil montrait  le bout de son nez entre deux nuages. Source d’inspiration inépuisable, ici, quasiment une œuvre qui tend vers l’abstraction!

Il me fallait rapidement une toile, vierge…ou non mais il me semblait indispensable qu’elle soit d’un même format, carré!

En cherchant,un peu,  j’ai déniché, derrière une porte entassée parmi d’autres, une toile avec une ébauche ancienne sans grand intérêt, d’un projet de #tableau inachevé. Après une bonne couche de gesso, elle fut comme neuve, presque vierge, au format souhaité !

Quelques tubes de #peinture acrylique choisit avec soin, des brosses, des couteaux de peintre et une petite place dans mon atelier de #Biarritz…Il ne me restait plus qu’a retranscrire l’émotion que m’avait procuré cette photographie reposante, colorée mais pas violente, des sous bois de #forêt, sur ma toile.

Quelques heures plus tard, en voici une première version, presque terminée.

Acrylique sur toile

détail d'un tableau des Landes

J’ai toujours aimé peindre, plutôt de l’abstrait ou du non figuratif pour les couleurs que je pouvais y intégrer . Une de mes passions encore aujourd’hui, une de plus, avec l‘art floral, les fleurs, la nature et désormais la création de #bijoux en #fleurs naturelles, séchées ou Tergal!

touches de près d'un tableau

D’autres suivront sans aucun doute.

Vous trouverez, quelques uns de mes #tableaux , le plus souvent abstrait, en techniques mixtes, collage, acrylique, parfois quelques #fleurs ou même des  plantes (artificielles) s’y promènent! Tous visibles dans la galerie ci contre: Objets décoratifs.

  latelierdebiarritz@gmail.com

A bientôt.