L' Atelier de Biarritz

Une vie de bijoux, de fleurs… de décoration!


Poster un commentaire

Réapprendre à s’aimer…pour retrouver son chemin!

Tout un programme me direz vous!

En effet quelque soit son age, il y a des jours, des moments, des années…Ou la vie nous impose des accidents, des souffrances plus ou moins surmontables, en apparence!

La perte d’un enfant (fausse couche aussi).

Une maladie grave qui parfois vous isole, un temps … et ses suites possibles.

Une rupture amoureuse ou amicale douloureuse.

La perte d’un emploi et ses conséquences financières, un dépôt de bilan.

 Un burn out qui fait exploser votre vie professionnelle de couple aussi parfois !

Bien des périodes ou l’on peut être amené à douter de ses capacités, à perdre confiance en soi, dans son entourage… A ne plus s’aimer, se regarder sans amitié, sans douceur…comme son pire ennemi!

Pour un temps plus ou moins long selon l’estime que l’on se portait auparavant .  L’amour que l’on perçoit, ressent de sa famille, de ses amis(e)s, celui reçu au fil des ans mais surtout celui qui nous a ou non construit avec des bases plus ou moins solides durant notre petite enfance!

 Alors, on réagit différemment, on avance plus ou moins vite, plus ou moins droit, plus ou moins  bien selon les cicatrices passées, refermées ou non, selon les cartes fondatrices plus ou moins bien distribuées durant nos premières années.

L’amour, une richesse fabuleuse, un ciment bâtisseur composé: de tendresse, de caresses, de confiance, d’écoute qui nous ont été offert sans limite, transmis (ou non) par nos parents…Afin de nous construire  petit à petit solidement, tel un kern…

Ou un œuf parfait…(nul n’étant parfait…juste imparfait mais capable d’être heureux quand même) on peut aussi vivre en s’acceptant tel que nous sommes en vue des difficultés que nous aurons  inévitablement à affronter dans notre vie future.

C’est en effet tout petit, dans les 5 premières années que se construit  et que l’on développe son « estime de soi ».   Ces dans ces années précieuses que nous apprenons à « nous » faire confiance,  à écouter notre intuition, nos ressentis, notre cœur qui s’emballe, ou s’étiole, à croire dans notre force de rebondir devant l’échec, à renforcer notre pouvoir de réussir et à développer conforter nos qualités, nos spécificités…bref  à croire en nous!

Certes nos premières années demeurent essentielles pour SE construire, pour développer cette personne équilibrée qui sera peut- être, un jour, fragilisée au fil du temps. Un simple grain de sable, une paille en plus ou en moins,  ferons ou détruirons, notre construction mentale, psychique selon les acquis, les expériences, la confiance mise en nous, l’amour reçu durant ces premières années  de notre vie!

Et là nous ne sommes pas égaux!

Notre équilibre tant mental que physique, peut se jouer à très peu de choses. Un mot, un geste, un sourire..Un coup de fil au bon moment, une main tendue qu’on n’espérait ni n’attendait plus! Une rencontre improbable qui bouleverse notre quotidien, notre vie au bon moment….Parfois cela fait peur!  Mais l’envie de rebondir, encore, reviendra plus ou moins vite. L’envie, la nécessité de continuer à vivre, de refaire confiance ET surtout à se faire confiance, !

De nombreux sites, coach en tous genres vous enseignent ce que l’on a pas ou pas assez reçu  petit afin de réparer, conforter  ou construire de toute pièce cette force qu’est : l’estime de soi! 

 

Pour ma part, Christophe ANDRE (Psychologue à l’hopital Ste Anne de Paris) m’a aidé par ses nombreuses vidéos, ses livres font partie de mes lectures de chevet!  Il médite, écrit aussi !

Lui dit se dit « un laborieux » de son bonheur quotidien…Il sait donc de quoi il parle!! Et cela s’entend!

A lire et relire  souvent : Imparfait, libre et heureux!

 

Merci Monsieur, je suis une de vos fidèles!


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Poster un commentaire

Le pouvoir d’une photo souvenir

Dans l’ombre ou la lumière?

L’#amour est un sentiment qui perturbe les relations humaines; ce n’est pas un scoop! La Politique aussi!!

Amoureuse, éclairée d’un halo subliminal qui m’avait fait pousser des ailes, je me  sentais plus intelligente, plus séduisante, enveloppée du regard  protecteur (que je croyais) tendre, passionnée de l’AUTRE,  de l’être que j’aimais…Comme illuminée d’une lumière bienveillante…Remarquable (au sens propre du terme), car remarquée, reconnue par celui qui me paraissait être LA personne la plus importante pour moi dans #Biarritz, dans ma vie! Lire la suite


3 Commentaires

S’aimer, savoir prendre soin de soi…

Un parcours qui peut s’avérer difficile:  celui de s’accepter tel(le) que l’on est, de se soigner parfois, de se respecter toujours mais surtout de s’aimer au quotidien sans attendre que d’autres ne le fassent… mal !

love yourself

En parcourant mon Facebook ce matin j’ai relu un très beau texte qui m’a redonner envie de me battre,  de m’aimer davantage, de faire acte de joie de vivre un peu plus souvent…Dans ce texte en provenance d’un blog: Mordre dans la vie   vous y trouverez , vous aussi sans aucun doute de belles lectures pour reprendre confiance, pour vous chouchouter un peu plus chaque jour.

Je vous propose donc un beau texte d’amour, de Charlie Chaplin dédié à soi même, à sa quête première: apprendre à se respecter, à s’accorder un peu de mansuétude, du respect…bref de l‘#amour !

trait de coeur

Son titre augure déjà de la bienveillance que nous devrions tous nous distribuer, nous distiller chaque jour avant d’aimer autrui. Bonne lecture à vous tous.

« Le jour où je me suis aimé pour vrai »

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…l’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé de revivre le passé
et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent,
là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle…la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

Charlie Chaplin

CHARLIE chaplin


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


2 Commentaires

Lutter contre ou œuvrer pour ?  

J’apprécie énormément les Tribulations d’Elodie, éducatrice spécialisée dans la relation!

Une nouvelle fois,  j’en partage un de ses articles :

pour ou contreJe vous en souhaite une agréable lecture à vous tous!

 

« Lutter contre »… Lutter contre… Cette expression est de nos jours assez banale et fréquemment employée. Lutter contre la fatigue, lutter contre un mal de tête, l…

Source : Lutter contre ou œuvrer pour ?


 


2 Commentaires

Bonheur

Le #bonheur?

Pour faire suite à mon post sur le téléfilm : « Après moi le bonheur« 

On en parle souvent!

On le recherche toujours!

On le trouve quelquefois!

Chacun d’entre nous en a sa propre définition, ses propres critères, ses attentes !

bonheur-600x200

Pour les uns c’est se construire une vie douce, en bonne santé,  confortable au sein d’un foyer uni avec une ribambelle d’enfants, courant dans tous les sens, des chiens et des chats ronronnant se réchauffant près d’un feu de cheminée. L’odeur d’une assiette de soupe faite ensemble, le parfum d’une confiture qui cuit doucement sur le feu ou d’un gâteau au chocolat tout chaud qui nous chatouille les narines!

Bref ce bonheur là est pour moi le reflet d’une vie à deux (quel qu’en soit le sexe); d’avancer main dans la main, de faire des projets à deux et de savoir affronter les aléas  de la vie (tristesse, maladie, mort…) ensemble!

maries de la mer

A l’inverse il y a ceux(celles) pour qui le bonheur c’est tout au contraire de vouloir conserver leur sacro-sainte liberté de vivre LEUR vie. Parfois une passion « de pratiquer leur art »   (artistes,  peintres, comédiens, politiciens…PAS TOUS mais nombreux sont » victimes » de ce trait de caractère!!!)  sans contrainte aucune,  dans une sincère impossibilité de pouvoir (ni vouloir) vous intégrer dans LEUR vie!  Tous les stratagèmes, alors seront mis en place pour vous en évincer, vous  vous dissuader, vous pousser en dehors de leur univers: placards pleins, débordants de trucs inutiles,  des discussions animées avec des inconnus même durant votre présence, ( car vous n’existez plus, il (elle) vous a oublié)  vous affliger  d’accusations perfides, injustes,  d’humiliations, afin de vous mettre en colère et … se donner bonne conscience)

Il (elle) veut la paix ou alors ne tolère qu’un minimum votre présence…En silence:) mais restant à sa disposition.  Il (elle) planifie SES envies, SES rencontres, SES balades,  SES achats… SEUL(e) surtout sans vous!

Bref, son bonheur à lui(elle) …c’est lui(elle),  ce n’est pas discutable!

IL(Elle) vous impose SA vie sans tenir compte de vous, de vos besoins, ou même de vos projets.  PAS de partage, de communion possible. Au début, à titre exceptionnel, oui. Une semaine, un mois, puis avec le temps… Quelques jours, quelques heures, quelques nuits… Puis vous devenez de trop.

Il(elle) a perdu la clef de son cœur!

coeur Lire la suite


1 commentaire

Aux couleurs de l’amour!

Mon tout dernier #tableau  réalisé dans mon atelier de #Biarritz était destiné à un être cher à mon cœur!

Pour le 14 février!

Pour une fête très particulière, afin de lui témoigner mon #amour: le jour de la St Valentin! En effet un sentiment peut me donner un certain talent ou de l’inspiration!

IMG_3165

Car la #StValentin n’est pas uniquement le jour des Valentines! Contrairement à ce que pense la grande majorité des femmes, les hommes eux aussi ont droit d’ être récompensés!

C’est en effet la fête des #amoureux depuis le 18° siècle!

Pour tous ceux qui désirent que leur amour soit mis en relief ce jour là, afin que cette date reste pour eux 2 et pour longtemps un instant suspendu, un jour inoubliable dans leur couple, même si l’amour se construit et doit être »arroser » chaque jour de petites attentions qui font les preuves….d’Amour!

Bienveillance Lire la suite


2 Commentaires

Amour et bienveillance…pour rebondir!

  Bienveillance…Un mot désuet…Et si actuel, si utile pourtant!

(Bienveillance : La volonté et l’acte de faire du bien)

Si je vous demande: vous aimez vous Vous trouvez vous belles(beaux). Regardez ce clip et répondez y franchement.

…Combien d’entre vous répondront OUI sans aucune restriction,  choisiront un côté plutôt que l’autre? Peu, je le crains! Lire la suite