L'Atelier de Biarritz

Artisan Fleuriste Freelance


2 Commentaires

Lutter contre ou œuvrer pour ?  

J’apprécie énormément les Tribulations d’Elodie, éducatrice spécialisée dans la relation!

Une nouvelle fois,  j’en partage un de ses articles :

pour ou contreJe vous en souhaite une agréable lecture à vous tous!

 

« Lutter contre »… Lutter contre… Cette expression est de nos jours assez banale et fréquemment employée. Lutter contre la fatigue, lutter contre un mal de tête, l…

Source : Lutter contre ou œuvrer pour ?


 

Publicités


2 Commentaires

Bonheur

Le #bonheur?

Pour faire suite à mon post sur le téléfilm : « Après moi le bonheur« 

On en parle souvent!

On le recherche toujours!

On le trouve quelquefois!

Chacun d’entre nous en a sa propre définition, ses propres critères, ses attentes !

bonheur-600x200

Pour les uns c’est se construire une vie douce, en bonne santé,  confortable au sein d’un foyer uni avec une ribambelle d’enfants, courant dans tous les sens, des chiens et des chats ronronnant se réchauffant près d’un feu de cheminée. L’odeur d’une assiette de soupe faite ensemble, le parfum d’une confiture qui cuit doucement sur le feu ou d’un gâteau au chocolat tout chaud qui nous chatouille les narines!

Bref ce bonheur là est pour moi le reflet d’une vie à deux (quel qu’en soit le sexe); d’avancer main dans la main, de faire des projets à deux et de savoir affronter les aléas  de la vie (tristesse, maladie, mort…) ensemble!

maries de la mer

A l’inverse il y a ceux(celles) pour qui le bonheur c’est tout au contraire de vouloir conserver leur sacro-sainte liberté de vivre LEUR vie. Parfois une passion « de pratiquer leur art »   (artistes,  peintres, comédiens, politiciens…PAS TOUS mais nombreux sont » victimes » de ce trait de caractère!!!)  sans contrainte aucune,  dans une sincère impossibilité de pouvoir (ni vouloir) vous intégrer dans LEUR vie!  Tous les stratagèmes, alors seront mis en place pour vous en évincer, vous  vous dissuader, vous pousser en dehors de leur univers: placards pleins, débordants de trucs inutiles,  des discussions animées avec des inconnus même durant votre présence, ( car vous n’existez plus, il (elle) vous a oublié)  vous affliger  d’accusations perfides, injustes,  d’humiliations, afin de vous mettre en colère et … se donner bonne conscience)

Il (elle) veut la paix ou alors ne tolère qu’un minimum votre présence…En silence:) mais restant à sa disposition.  Il (elle) planifie SES envies, SES rencontres, SES balades,  SES achats… SEUL(e) surtout sans vous!

Bref, son bonheur à lui(elle) …c’est lui(elle),  ce n’est pas discutable!

IL(Elle) vous impose SA vie sans tenir compte de vous, de vos besoins, ou même de vos projets.  PAS de partage, de communion possible. Au début, à titre exceptionnel, oui. Une semaine, un mois, puis avec le temps… Quelques jours, quelques heures, quelques nuits… Puis vous devenez de trop.

Il(elle) a perdu la clef de son cœur!

coeur Lire la suite


1 commentaire

Aux couleurs de l’amour!

Mon tout dernier #tableau  réalisé dans mon atelier de #Biarritz était destiné à un être cher à mon cœur!

Pour le 14 février!

Pour une fête très particulière, afin de lui témoigner mon #amour: le jour de la St Valentin! En effet un sentiment peut me donner un certain talent ou de l’inspiration!

IMG_3165

Car la #StValentin n’est pas uniquement le jour des Valentines! Contrairement à ce que pense la grande majorité des femmes, les hommes eux aussi ont droit d’ être récompensés!

C’est en effet la fête des #amoureux depuis le 18° siècle!

Pour tous ceux qui désirent que leur amour soit mis en relief ce jour là, afin que cette date reste pour eux 2 et pour longtemps un instant suspendu, un jour inoubliable dans leur couple, même si l’amour se construit et doit être »arroser » chaque jour de petites attentions qui font les preuves….d’Amour!

Bienveillance Lire la suite


2 Commentaires

Mariage…en vue?

  A #Biarritz? Sur la #cotebasque?  Au cœur du #paysbasque ou bien dans le beau pays des Landes!

La date de votre #mariage approche…Dans 3 , 6 mois voir 12 ou même 16 mois ?

Avant de prendre cette photo…

couple

C’est tout un parcours  de démarches, de recherches, de rendez-vous, d’embuches à éviter!

Nos amis européens l’appellent #weeding, #Liebesheirat, #Matrimonio…le #mariage est un moment important ou l’imprévu n’a pas sa place…à Biarritz comme ailleurs! Que votre union soit religieuse, civile ou un Pacs) il vaut mieux s’y prendre un peu à l’avance, s’organiser et savoir s’entourer de professionnels compétents ..oui mais aussi de personnes aimables, à votre écoute, disponibles!

En choisissant de vendre ma boutique de Biarritz il y a  2 ans et de quitter le circuit purement marchand, j’ai pris l’option de travailler « sur rendez-vous » en privilégiant la relation humaine… au « commerce », mon #atelier à la « boutique en ville » !

La #fleur , la nature, l‘art floral sont désormais réellement au centre de mon travail!

 mariée et témoins Lire la suite


Inspiration, ou confiance en soi ?

L’inspiration

Parfois il m’arrive d’en manquer, comme tout le monde !

Alors, c’est la panique.

Le trou noir complet, la page blanche…

Rien ne vient ou pire…rien de bien !

 

Ombre

Son manque fait peur à tous les créatifs dans l’atelier, à son établie, à sa table de travail!

C’est le désert !

Pour moi, fleuriste, c’est surtout l’appréhension d’un manque de créativité !

Peur de concevoir une composition florale « banale » sans originalité!

Les causes, peuvent être nombreuses :

-Évanescente… L‘idée est passée !

-La maladie qui use, affaiblit.

-La tristesse aussi, la perte d’un être cher.

-Les soucis du quotidien.

-Le temps morose aussi !

OU

-Une émotion trop forte.

-L‘amour peut être, qui bouscule soudain votre vie !

Mais l’inspiration revient toujours!

Simplement… comme elle a disparu, elle ressurgit comme par magie

Petit à petit, ou d’un seul coup elle nous submerge. Notre cerveau est assaillit d’idées de toutes sortes, à expérimenter…ou pas! Un crayon à la main, moi, je les note, me fait des listes, des croquis, je stock pour des jours de manque!!

Elle est revenue!

Car

Elle fait partie de nous, elle nous est personnelle, ne se commande pas.

Il nous faudra l’espérer avec patience, sans se décourager, la capturer, l’apprivoiser…

  l’accueillir avec bienveillance., lorsqu’elle ressurgit.

Tout comme l’amour apparait lorsqu’on ne l’attends pas…plus !

Ne jamais renoncer…être persévérant aussi, continuer à travailler sans relâche!

C’est aussi un des secrets de l‘inspiration !

La lumière

Il faut savoir se faire confiance… lui faire confiance en restant humble.

Victor Hugo disait: « La confiance en soi fait le sot ; la foi en soi fait le grand homme. » 

 Alors…je vais continuer à suivre sa maxime!

Merci aux photographes à qui j’ai emprunté ces photos magnifiques.

A bientôt



Pour la St Valentin, des bijoux à Biarritz

Incontournable à #BIARRITZ comme ailleurs le #14 février, jour de la St Valentin va encore apporter de l‘amour,  déclencher des passions !

Valentine tree, love,

Offrir son #cœur….c’est déjà un bon début:) mais…. un peu d’ histoire.

« Le jour de la fête de la St Valentin,  les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent   À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages. Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée. »

  C’est ainsi que St Valentin est devenue le saint patron de l’#amour…et bien sur des amoureux.

coeur rouge

La notion de fête est différente suivant l’age, le sexe et la vie de chacun, Lire la suite


#TIMBUKTU, Meilleur film aux #CESAR 2015

Près de deux sont passés hélas, rien n’a changé!

9_timbuktu_de_abderrahmane_sissako-_c__2014_les_films_du_worso__dune_vision

Le 14 janvier 2015, j’avais écrit un article dont le titre était :

« TIMBUKTU réalité ou fiction? »

Ce film césarisé à plusieurs titres m’avait émue profondément jusqu’aux larmes, je souhaite aujourd’hui le publier à nouveau, afin que ceux qui crois encore que les choses puissent changer, s’apaiser, ici ou ailleurs…agissent, votent  bientôt en toute conscience, se batent contre le sectarisme, car la haine n’apporte jamais rien de bien!

Ce n’est ni un résumé du film, ni le synopsis mais mon ressentis, juste des mots pour témoigner de mon émotion. J’écrivais donc ce qui suit:

  #CESAR 2015 #TIMBUKTU : bande annonce

11_timbuktu_de_abderrahmane_sissako-_c__2014_les_films_du_worso__dune_vision

 Merci Monsieur Abderrahmane Sissako d’avoir osé faire ce film si fort:  « #TIMBUKTU »  pour nous aider à ouvrir les yeux sur ce qui se passe encore aujourd’hui au Mali…Et ailleurs au Moyen Orient!

Même si je vous en ai voulu, Monsieur #Sissako, durant ces 2 heures de nous montrer et ne filmer presque que de la #haine!

Pourquoi?

On tue aujourd’hui encore pour un simple filet de pêche …Pourquoi attiser la haine?

timbuktu-cannes-2014-6

Pourquoi

On emprisonne, on bastonne des enfants  d’être joyeux, pour avoir chanté,  joué au foot même sans ballon !

enfants

Pourquoi

On marie de force, on voile, on viole, on torture sans scrupule ?

On flagelle des femmes, parce qu’elles sont jolies,  qu’elle ont osé rire, chanter, danser, ou simplement jouer de la musique..?

9_timbuktu_de_abderrahmane_sissako-_c__2014_les_films_du_worso__dune_vision

Pourquoi

On lapide des hommes, qui fument, osent aimer un autre homme ou expriment simplement leur bonheur, entouré de leur famille ?

Pourquoi tant d’intolérance encore au XXI eme siècle ?

J’ai du mal à croire qu’en 2017 on accepte encore l’inexcusable, comme au Moyen Age !

Même si je sais que malheureusement cette réalité existe, persiste non seulement en Asie, en Afrique, aux États Unis mais aussi à nos portes en Europe…en #France. 

Nous voyons de plus en plus de femmes voilées, nous ressentons un peu partout l’intolérance, le sexisme, l’homophobie, l’anti sémitisme est plus que latent dans certaines villes ou le FN fait sa loi…

Même si j’ai pleuré durant tout le film pour ne pas hurler d’effroi devant tant d’intolérance, d‘injustice, d’ignorance, de cruauté... de bêtise !

Aucune réponse efficace ? La réalité dépasse parfois même la fiction…qui  elle même semble exagérée.  Mais certains disent encore ..ce n’est que du cinéma ! NON !!! Seuls les aveugles  ou les sourds sont excusables car ils ne peuvent voir ces images ou entendre la radio!

Après le #7 janvier 2015, RIEN ne devait plus être pareil ! Rappelez vous, mais  SI !!!

J’espère que nous aurons le courage, nous tous Français, nous Européen d’ouvrir les yeux. en élisant des hommes et des femmes courageux, tolérants…La marche Républicaine du #11 janvier  2015 avait redonné un peu d‘espoir, avait affiché un peu de tolérance, d’amour, de respect pour l’autre! Aurions nous déjà tout oublier? Oublié Charlie…Car le chemin est encore long !

Charlie

Je suis fière, toujours aujourd’hui, d’avoir eu le courage d’avoir été voir votre film Monsieur Abderrahmane #Sissako, mais aussi « d’avoir subi«  cette violence insoutenable (seulement) 2 heures alors que des milliers de gens sont meurtris dans leur chair chaque jour à Tombouctou, à Alep, à Mossoul…Fière d’avoir été réellement effondrée, profondément triste, bref d’avoir un cœur qui à vibré, grâce à vous ! Heureuse pour vous, que votre film et votre équipe aient été ainsi récompensées par la France.

Le #palmarès pour TIMBUKTU:

Meilleur film
Meilleur réalisateur  Abderrahmane Sissako,

A S

Cinéaste producteur mauritanien, né le 13 octobre 1961 à Kiffa en Mauritanie. Les thèmes principaux de son œuvre sont l’exil, le déplacement. Il peint l’Afrique avec des touches autobiographiques. Son dernier film CESAR 2015:  TIMBUKTU, évoque la main mise des islamistes et l’instauration de la charia dans la ville de Tombouctou au Mali.

Meilleur scénario original: Abderrahmane Sissako et Kessen Tall

Meilleur son: Philippe Welsh, Roman Dymny et Thierry Delor

Meilleur musique originale: Amine Bouhafa pour Timbuktua

Meilleure photo: Sofian El Fani pour «Timbuktu»

Pour ceux qui ne l’aurais pas vu et surtout leur donner envie de le voir  ou le revoir:

 Conférence de presse à la sortie du film au « Festival de Cannes » en mai 2014

Merci de m’avoir lu…jusqu’au bout!


Enregistrer

Enregistrer